« Liberté et Piraterie »

Qui sommes-nous?

Le parti

Le Parti Pirate vaudois (abrégé PPVD) est un parti politique du canton de Vaud. Il est une section cantonale du Parti Pirate suisse (PPS), qui entretient lui-même des liens avec des Partis Pirates de nombreux autres pays.

Le PPVD a été fondé le 5 février 2011 à Lausanne. Dans la foulée, il a participé aux élections fédérales de 2011 et cantonales de 2012.

Depuis, nous avons continué notre action sur des thèmes qui nous tiennent particulièrement à cœur: l’adaptation du droit aux nouvelles technologies, la transparence de l’Etat et la protection de la sphère privée, ou encore la réforme du droit d’auteur ou des brevets.

L’année 2014 est une année charnière, puisque nous avons révisé complètement notre Manifeste et notre Programme politique. Ces nouveaux projets ont été validés par nos membres début 2015, ce qui nous permet de nous lancer dans les élections fédérales d’octobre 2015 avec un nouvel élan.


[version imprimable]

Les membres

Les pirates sont un groupe de citoyennes et de citoyens d’origines et d’horizons très variés, mais réunis autour de valeurs solides et de projets pour la vie en société dans un monde en réseau. Bien que les thèmes liés aux nouvelles technologies nous intéressent particulièrement, il n’est pas nécessaire de connaître quoi que ce soit à l’informatique pour trouver sa place chez nous! Notre parti compte également des enseignants, ouvriers, juristes, agriculteurs et retraités, et pas seulement des ingénieurs ou informaticiens.

Notre parti est donc ouvert à toutes et tous, car nous aimons les échanges: n’hésite pas à nous rejoindre ou à nous contacter!

Nos valeurs et nos objectifs

Pour découvrir nos valeurs, idées et projets concrets, le plus simple est d’aller découvrir notre manifeste ainsi que notre programme.

Si tu es pressé(e), voilà un premier aperçu de notre ligne politique:

Liberté

Notre valeur suprême est la liberté.

Mais nous ne comprenons pas par là le droit d’abuser des plus faibles ou de concentrer sans fin les richesses.

Les seules libertés que nous défendons sont celles de toutes les citoyennes et de tous les citoyens. Nous défendons l’idée d’un équilibre des libertés, car la liberté ne se conçoit pas sans une certaine égalité.

La liberté implique nécessairement l’ouverture d’esprit: nous sommes donc très libéraux sur les questions de société (famille, sexualités, etc.).

Sans une sphère privée garantie, y compris dans la vie numérique, nous perdrions la possibilité d’être libres.

Etat de droit

Nous sommes viscéralement attachés à l’idée d’un Etat de droit.

Cela implique un grand respect des droits fondamentaux, qui selon nous devraient être aussi respectés par les société et individus aussi puissants que des Etats.

L’Etat doit fonctionner de manière transparente. Le pouvoir de l’argent, qui agit souvent en coulisse dans l’élaboration de nos lois, doit être percé à jour et systématiquement combattu.

La démocratie doit également être soutenue, bien que le système suisse soit encore perfectible.

Laïcité

La liberté ne se conçoit pas sans une idée profondément laïque de l’Etat. Ayant accaparé tous les pouvoirs pendant des siècles, les institutions religieuses traditionnelles et leurs dogmes sont en effet souvent à l’opposé d’une société libre, dans laquelle chacune et chacun fait ce qu’il veut – y compris de ses convictions.

Or notre société et nos lois sont encore largement sous l’influence de la morale chrétienne. Le Parti Pirate vaudois milite pour une séparation totale des religions et de l’Etat, afin que chacun puisse être libre de croire ou non à ce qu’il entend.

Le spectre des religions nous guette en permanence. Il faut donc donner à nos enfants une éducation complète sur les religions comme fait culturel, ce qui leur évitera de tomber dans le piège de l’endoctrinement religieux.

Un parti de droite ou de gauche?

Nous considérons que l’opposition classique entre gauche et droite en politique est dépassée.

Nous ne nous battons pas pour la liberté du plus fort contre celle du plus faible, comme la « droite » libérale le fait généralement, mais pour que les libertés concrètes du plus grand nombre de citoyennes et de citoyens soient réalisées. Cela implique parfois une politique sociale forte et une intervention de l’État là où cela est nécessaire.

Mais nous ne sommes pas pour autant un parti de gauche, qui placerait l’égalité au-dessus de la liberté. Contrairement aux partis de gauche qui tombent souvent dans l’angélisme et qui sont figés dans de grands dogmes, nous sommes résolument pragmatiques.

Si tu ne te retrouves pas dans les partis traditionnels, probablement que le Parti Pirate est fait pour toi!

Et peut-être cette vision nous caractérise aussi en tant que Vaudois:
ni à gauche, ni à droite, bien au contraire!

Les commentaires sont fermés.